16.9 C
San Francisco
19.4 C
Los Angeles
18.8 C
Las Vegas
mardi 19 octobre 2021
spot_img

Les locations Airbnb sont-elles légales à San Francisco ?

Vous souhaitez louer un appartement à San Francisco sur Airbnb, ou toute autre plateforme de location saisonnière ? Voici ce que vous devez savoir avant...

Airbnb : des débuts en toute illégalité à San Francisco

  • Savez-vous que Airbnb est né en août 2008 à San Francisco ? Le site a été créé par Brian Chesky et Joe Gebbia, deux amis qui venaient tout juste de s’installer à San Francisco en octobre 2007. Les jeunes colocataires cherchaient alors un moyen de se faire un peu d’argent pour payer leur loyer et ils ont eu l’idée de louer un matelas gonflable dans leur salon. Le nom Airbnb accole les mots « Air » pour « Air mattress » (matelas gonflable en anglais) et Bnb, pour « Bed and Breakfast » (lit et petit-déjeuner).
  • Originaire de San Francisco, Airbnb a pourtant longtemps bataillé avec la mairie pour exercer ses activités dans sa ville de naissance. Pendant 6 ans, les locations étaient officiellement interdites à San Francisco mais le site s’est entêté… Il a fallu attendre 2014 pour que Airbnb soit enfin reconnu et que la mairie adopte une loi qui encadre les locations.

La loi sur les locations saisonnières à San Francisco

Depuis 2014, il est officiellement possible de louer un appartement sur Airbnb ou toute autre plateforme de locations saisonnières à San Francisco. Ces locations sont toutefois strictement encadrées par la loi. Voici ce que vous devez savoir :

  • Les propriétaires doivent impérativement être inscrit auprès du bureau des locations de courte durée de la mairie (Office of Short-Term Rentals) et détenir un « short-term rental certificate ». Ce certificat doit être renouvelé tous les ans.
  • Les propriétaires peuvent uniquement louer leur résidence principale, c’est à dire la résidence où il séjourne au moins 275 jours par an. Il est illégal de louer un appartement qui ne sert pas de résidence principale à son propriétaire.
  • Les propriétaires ne peuvent pas louer leur appartement plus de 90 jours par an.
  • Les propriétaires doivent avoir souscris une assurance appropriée.
  • Les locations sur Airbnb et autres plateformes sont soumises à la taxe de séjour, comme pour les hôtels. La « Transient Occupancy Tax » s’élève à 14% du prix des nuitées. Bon à savoir : Airbnb est aujourd’hui la seule plateforme de location saisonnière à collecter automatiquement la taxe de séjour pour le compte des propriétaires. Si vous passez par Airbnb, la taxe est donc comprise dans le prix de votre location.
  • Enfin, il faut savoir que les locations saisonnières restent interdites dans 3 quartiers de San Francisco : The Presidio, Fort Mason et Treasure Island. En réalité, cette limitation est anecdotique car ces 3 endroits n’abritent pas de logement ou presque…

san francisco
Vue sur la baie de San Francisco et l’île d’Alcatraz depuis Taylor Street. (Photo DR)

Didier Forray
Journaliste spécialiste du tourisme, j'ai fondé le site ©New York en 1999. Mais ma passion pour le voyage ne s'arrête évidemment à New York. Et c'est ainsi que j'ai créé un site sur Londres, Rome et la France.

MEILLEURES VENTES

Répondre

Entrez votre commentaire
Indiquez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

SAN FRANCISCO

CONTACTEZ-NOUS

Vous avez une question sur l'organisation de votre voyage à San Francisco ? Envoyez-nous un e-mail ! Notre adresse : site@cfarwest.com

GROUPE FACEBOOK

6,353FansLike