14.4 C
San Francisco
15.5 C
Los Angeles
14 C
Las Vegas
mercredi 27 octobre 2021
spot_img

5 questions sur l’immigration et la douane américaine

L'immigration et de la douane américaine font couler beaucoup d'encre sur Internet… Plutôt que les rumeurs des réseaux sociaux, voici les 5 choses à savoir.

1/ Quelle est la différence entre l’immigration et la douane ?

  • Sur les réseaux sociaux, nombre de personnes confondent l’immigration et la douane. Or les deux entités n’ont rien à voir. L’immigration veille à l’entrée des personnes sur le sol américain tandis que la douane s’intéresse uniquement aux biens. Lorsque vous arriverez à San Francisco ou Los Angeles, vous devrez d’abord passer l’immigration. L’officier de l’immigration tamponnera votre passeport et vous pourrez vous dirigez vers le hall de récupération des bagages.
  • Une fois vos bagages collectés, vous devrez alors passer la douane. Si vous n’avez rien à déclarer, suivez simplement la file vert « Nothing to declare ». En pratique, le passage de la douane se fait presque sans s’en rendre compte !

2/ Où passe-t-on l’immigration et la douane américaine ?

  • Si vous partez à Los Angeles ou à San Francisco avec un vol direct depuis l’Europe, vous passerez l’immigration et la douane à votre arrivée aux États-Unis. Même chose si vous prenez un vol avec une escale en Europe, par exemple à Francfort ou Londres. Une exception : si vous avez choisi la compagnie irlandaise Aer Lingus et que vous volez via Dublin, vous passerez l’immigration américaine à Dublin.
  • Les personnes qui partent à Los Angeles ou San Francisco en prenant un vol avec une escale aux Etats-Unis passeront quant à elles l’immigration et la douane américaine à l’arrivée de leur vol transatlantique. Si vous volez via New York, vous passerez donc l’immigration et la douane à New York, avant de poursuivre avec un vol domestique jusqu’à votre destination finale aux USA. Attention : si vous prévoyez de passer l’immigration à New York, Chicago ou à Atlanta, prévoyez un bon délai d’au moins 2 heures pour attraper votre vol suivant !

3/ L’immigration américaine est-elle si difficile à passer ?

  • Sur notre forum spécialisé sur New York, vous lirez nombre de messages de personnes inquiètes à l’idée d’affronter l’immigration américaine. La réalisé est pourtant tout autre ! Vous devez savoir que le rôle de l’immigration américaine est d’empêcher toute atteinte à la sécurité des États-Unis et de lutter contre le travail clandestin et autres trafics illégaux. Si vous êtes un touriste qui vient en vacances en Californie, vous n’avez donc absolument rien à craindre. Les officiers de l’immigration ne sont pas des ogres !
  • D’ailleurs, sur les près de 80 millions de visiteurs étrangers qui sont arrivés aux États-Unis en 2019, l’immense majorité, pour ne pas dire tous, a rejoint son lieu de résidence à la descente de l’avion. Imaginez sinon le nombre d’avions qu’il faudrait si autant de passagers étaient refoulés chaque jour !

4/ Peut-on passer l’immigration sans parler anglais ?

  • Lors du passage de l’immigration américaine, l’officier de l’immigration vous posera diverses questions, notamment sur la durée et le but de votre séjour aux États-Unis. Répondez le plus naturellement du monde ! Si vous n’avez pas compris une question ou que vous ne parlez pas du tout anglais, vous pouvez expliquer que vous ne parlez pas anglais et dire « Sorry, I don’t speak english » (désolé, je ne parle pas anglais).
  • Comme je le dis souvent, le passage de l’immigration n’est pas un oral du bac et vous avez tout à fait le droit de venir aux USA sans parler un seul mot d’anglais. L’officier de l’immigration s’arrangera pour se faire comprendre et, au pire, il sollicitera l’aide d’un passager dans la file. Je l’ai vu à maintes reprises lors de mes différents voyages aux USA.

5/ Quels sont les documents à présenter à l’immigration ?

  • En règle générale, l’officier de l’immigration vous demandera uniquement de lui présenter votre passeport. L’officier scannera votre passeport et pourra directement afficher votre dossier et notamment votre ESTA, votre autorisation électronique de voyage. Notez que vous pouvez tout à fait avoir en poche une impression papier de votre ESTA mais, dans l’immense majorité des cas, on ne vous la demandera pas. Depuis que je voyage aux USA et que l’ESTA existe, on ne m’a jamais demandé quoi que ce soit.
  • De même, il est exceptionnel que l’officier de l’immigration demande à voir la réservation hôtelière ou le billet retour. Cela se produit uniquement s’il a un doute et s’il pense que vous venez vous installer illégalement aux USA. Il vous demandera alors des informations complémentaires. Mais, encore une fois, en tant que touriste, vous n’avez absolument rien à craindre.
Didier Forray
Journaliste spécialiste du tourisme, j'ai fondé le site ©New York en 1999. Mais ma passion pour le voyage ne s'arrête évidemment à New York. Et c'est ainsi que j'ai créé un site sur Londres, Rome et la France.

A lire également

Répondre

Entrez votre commentaire
Indiquez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A LA UNE

GROUPE FACEBOOK

6,353FansLike